Actualités

Programme Mix-IT : Portrait d'Agathe Niego, Responsable du domaine historique, Référentiels et Restitutions

 

Quand et comment êtes-vous arrivée chez TRANSACTIS ?

Après 8 ans en Entreprise de Services du Numérique (ESN) et 3 ans chez Société Générale, j’ai intégré Transactis comme tous les collaborateurs de l’activité virements-prélèvements venant de Société Générale en 2017.

Après une scolarité dans le sud de la France et un master MIAGE à La Sorbonne, je suis tombée dans le monde des paiements un peu par hasard et je ne l’ai plus quitté. J’ai commencé chez Société Générale comme analyste développeur sur une ribambelle d’applications, ancêtres de l’usine de flux de paiement SEPA. 15 ans plus tard, je suis aujourd’hui, responsable du domaine Historique, Référentiels et Restitutions dans le service Canaux Acquisition Restitutions. Je dirige une équipe composée de profils très différents allant de la maîtrise d’ouvrage au testing en passant par la maîtrise d’œuvre et l’intégration de progiciels.

 

Aujourd’hui quel regard portez-vous sur votre métier et sur le chemin parcouru ? Ce qui vous a attiré dans le domaine IT ?

J’ai toujours été attirée par les matières scientifiques, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers des études scientifiques et plus tard vers l’IT.  Le hasard m’a fait faire mon premier stage dans le secteur bancaire et les opportunités m’ont fait y rester. Participer à des projets ambitieux comme la mise en place des moyens de paiement SEPA, ou plus récemment la création de la plate-forme de paiement Transactis m’ont permis d’apprendre que, malgré les difficultés, il ne faut jamais rien lâcher et qu’en travaillant en équipe, on peut faire de grandes et belles choses.

Le secret pour gérer les périodes difficiles, s’appuyer sur ses forces, me concernant, je dirais ma famille pour garder le cap et ma faculté à me concentrer sur le positif. L’essentiel étant de mettre toute son énergie à garder une cohésion forte au sein des équipes et à favoriser l’entraide quoi qu’il advienne.

 

Comment avez-vous évolué dans cet environnement masculin ? Comment est vécue la mixité au sein de Transactis, les rapports entre les hommes et les femmes ?

Dès qu’on s’oriente vers un parcours scientifique, on s’habitue à évoluer dans un monde particulièrement masculin. Personnellement, je n’ai jamais ressenti que le fait d’être une femme était un frein à mon évolution. J’ai un caractère plutôt fort. Est-ce que cela m’a aidé à évoluer dans un monde d’hommes…peut-être.

Je n’ai jamais ressenti une quelconque misogynie ou constaté des comportements inappropriés chez Transactis. Mon management a toujours insufflé des valeurs de respect, d’égalité et de bienveillance. J’ai toujours eu l’impression d’être jugée pour mes compétences et mes résultats.

Quant à la sous-représentativité des femmes chez Transactis, je dirais que, dans un monde idéal, on éduquerait nos enfants sans stéréotypes et sans préjugés sur des métiers plus « féminins » ou « masculins ». En attendant, nous essayons de lutter pour avoir une certaine mixité et plus généralement une grande diversité car cela apporte une richesse et un équilibre au sein de notre entreprise. Mais attention, je ne dis pas pour autant que les femmes doivent être privilégiées, au contraire, nous devons faire nos preuves tout comme nos collègues masculins.

 

Avez-vous choisi ce métier par passion ? L’IT pas forcément, le métier de manager oui. Le management est devenu pour moi une passion au fil des années. Trouver des axes pour motiver ses équipes, les relations aux autres et la communication sont des aspects de mon métier qui me passionnent.

 

Une devise ou plutôt un principe de vie ?

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin…

Programme Mix-IT : Portrait de femmes chez Transactis

 

 

Retrouvez notre premier portrait de femmes qui inaugure la série de portraits à venir dans le cadre du programme Mix-IT.

Isabelle Mauger, Directrice des relations clients actionnaires de la monétique chez Transactis témoigne de son parcours, partage avec nous ses expériences en tant que femme dans le domaine bancaire et le secteur de l’IT.

 

Isabelle, quand et comment êtes-vous arrivée chez TRANSACTIS ?
Je suis arrivée chez Transactis en avril 2013, après avoir contribué à la création, puis au développement de La Banque Postale.

« Marketeuse » depuis l’origine après un DESS Marketing à Paris Dauphine, j’ai plongé pour débuter, dans l’univers financier avec l’aide du réseau Caisses d’Epargne, à l’occasion de la création des échelons régionaux, les SOREFI.

Mon métier actuel consiste à développer et gérer la relation avec nos clients, c’est à dire anticiper et répondre aux besoins de nos clients (trajectoire, budget, sécurité via les équipes de Relation Banque), leur garantir la conformité de la plateforme Transactis aux exigences des réseaux interbancaires et internationaux Visa, Master, CB… ( Service de veille réglementaire), s’assurer de la qualité de nos livrables (Homologation) et de leur satisfaction, et être au rendez-vous du portefeuille de projets en terme de trajectoire et de ressources (Gestion du Plan).

 

Aujourd’hui quel regard portez-vous sur votre métier et sur le chemin parcouru ? Ce qui vous a attiré dans le domaine IT ?
Un parcours étonnant, car je n’avais jamais imaginé travailler un jour dans le secteur bancaire, encore moins dans l’IT et que dire de la région parisienne…Un parcours qui s’est construit au fil des opportunités, des paris, des rencontres.

 

Comment est vécue la mixité au sein de Transactis, les rapports entre les hommes et les femmes ?
Bien ! Elle est bien vécue car elle n’est pas un sujet en tant que tel. La solidarité, le respect, le partage sont des valeurs solides chez Transactis et contribuent à ce que la mixité soit pour moi un non-sujet dans sa forme.

Oui, le domaine technique n’a historiquement pas attiré les foules féminines. Et Transactis n’échappe pas à la règle quant à la sous-représentativité des femmes. Pourtant, les domaines y sont très diversifiés, et justifient comme pour toute entreprise la présence de tous les éléments, masculins ou féminins pour provoquer cette alchimie gagnante dans les équipes.

Au fur et à mesure de ma carrière, j’ai avancé grâce à la passion des gens, leur épanouissement, l’envie de réussir, l’esprit d’équipe, rythmée par mes valeurs : respect, partage, ténacité, écoute. Une de mes prises de risques a été d’entrer dans un monde auquel je ne connaissais rien car la monétique est un univers particulier, un peu comme le notariat, où l’on devient notaire de mère en fille…et un monde si terriblement technique. Comprendre de quoi l’on parlait, rendre audible pour un client nos solutions, nos propositions.

Mais j’aime les défis ! L’essentiel est de se construire un référentiel que ce soit à titre professionnel (création d’une filière bancaire, interventions dans des conventions de vente de 1000 personnes) ou personnel (raids, régates, courses).

Malgré les coups de mou, j’ai toujours réussi à rebondir grâce à la solidarité autour de moi, à la prise de recul et à ma ténacité. J’ai toujours bénéficié du soutien de ma hiérarchie chez Transactis lorsque j’avais besoin d’elle.

Par ailleurs, ma façon de faire en temps de crise est de continuer de vivre, être très pragmatique, maintenir le lien avec mes équipes, mes managers et mes partenaires, poursuivre mes activités oxygénantes et ressourçantes : le sport et la musique, préserver mon univers familial.

 

Avez-vous choisi ce métier par passion ?

Le métier de manager, oui ! Mon évolution professionnelle m’a conduit à l’exercer dans le domaine de l’IT. Ce que j’aime dans ce job ce sont les relations, humaines, commerciales, l’autonomie, les chaînes de décision courtes, la transversalité et la richesse des sujets à traiter.

 

Une devise ou plutôt un principe de vie ?

Se créer un référentiel (j’ai été capable de le faire) et prendre de la hauteur ou du recul (le plus confortable « sans se prendre ni plafond, ni mur !!! »)

 

 

TRANSACTIS LANCE SON PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA MIXITÉ FEMMES - HOMMES

Augmenter la proportion des femmes au sein de ses métiers sera l’un des enjeux majeurs pour Transactis tout au long de l’année 2022 et des années à venir. La signature en novembre 2021, d’un accord égalité professionnelle intégrant des engagements et des mesures ciblées en faveur de l’égalité professionnelle et l’accroissement de la proportion de femmes au sein de Transactis marque le lancement de ce programme de mixité.

 

Le sujet de la mixité femmes – hommes est un enjeu clé dans l’écosystème de l’IT et du numérique, fortement caractérisé par :

  • Une sous-représentation croissante des femmes constatée sur l’ensemble des métiers

  • Une proportion plus importante des hommes issue des filières de formation initiale conduisant aux métiers de l’ingénierie et de l’informatique depuis plusieurs décennies.

 

De manière plus générale, ce programme s’inscrit dans l’évolution de la société française sur le plan de l’égalité femmes/hommes notamment au travers d’une reconnaissance et d’une valorisation de la diversité de genre, d’âge et d’origine.

 

Dans le cadre du lancement de son programme, Transactis va démarrer prochainement plusieurs actions de sensibilisation sur ce sujet, en interne mais aussi à l’externe.

Découvrez notre vidéo sur ce programme

Transactis lance avec succès ses pilotes NAC ( Nouvelle Architecture Cryptographique) 2020

 

Vingt ans après la NAC 2000, le Groupement d’Intérêt Economique (GIE)  Cartes Bancaires a défini une nouvelle architecture cryptographique, appelée « Nac2020 » visant à se prémunir contre les risques de fraude.

 

La lutte contre la fraude étant un enjeu majeur pour les établissements bancaires, une telle évolution permet de renforcer la sécurité dans l’ensemble de l’écosystème des transactions réalisées sur des automates bancaires. D’une part, elle garantit aux porteurs de cartes que leurs informations bancaires restent sécurisées sur les automates et d’autre part, elle permet de renforcer les niveaux de sécurité lors de la transmission et l’utilisation des données nécessaires au traitement d’une opération de retrait.

 

Il était donc important, pour les acteurs dans le domaine du paiement, de répondre aux besoins d’évolutions des mécanismes de cryptographie et aux nouvelles normes en matière de sécurité des cartes de paiement.

 

C’est dans ce cadre, que Transactis a pris en charge le pilotage de cette nouvelle réglementation pour le compte de La Banque Postale, de la Société Générale et du Crédit du Nord.

 

Durant 2 ans, Transactis avec la collaboration des éditeurs NCR Corporation pour le logiciel déployé sur le Guichet Automatique Bancaire (GAB), Sopra Banking Software pour le logiciel de pilotage des GAB, Atos pour la solution de cryptographie ainsi que les constructeurs de GAB NCR Corporation et Diebold-Nixdorf ont conçu et réalisé une solution permettant :

  • De crypter les échanges entre le GAB et les systèmes permettant de traiter une opération GAB respectant les nouvelles normes « NAC2020 » ;
  • De faire évoluer le système d’exploitation du GAB (Windows 10) pour renforcer sa sécurité.

 

Depuis Août 2021, La Banque Postale et le Crédit du Nord ont mis en œuvre avec l’aide de Transactis, une dizaine de GAB pilotes avec la solution « Nac2020 », les positionnant ainsi parmi les premiers de la place sur ce projet de migration.

 

Le siège social de Transactis fait peau neuve !

Depuis le 21 septembre 2020, le siège social de Transactis a changé. L’opérateur de paiements détenant 25% des parts de marché en France a élu domicile dans l’immeuble Delta à Nanterre, offrant ainsi à sa soixantaine de collaborateurs de nouveaux locaux fraîchement refaits cet été.

Situé au 1/3 boulevard des Bouvets à Nanterre, l’immeuble Delta, à proximité de la gare RER de Nanterre-Préfecture permet à Transactis de rester géographiquement proche de ses clients.

L’objectif de ce déménagement était, dans cette phase de croissance de l’entreprise qui a vu ses effectifs multipliés par 3 depuis 2015, de pouvoir accueillir ses collaborateurs et clients dans un espace lumineux, chaleureux et moderne, qui leur ressemblent. Les bureaux d’une superficie de 15 000 m², offrent à tous un environnement de travail adapté, agréable, innovant, contemporain et inspirant.

TRANSACTIS DÉVELOPPE UN SERVICE UNIQUE EN FRANCE : LA CARTE DIGITALE INSTANTANÉE

Grâce à l’évolution et l’adaptation des processus de fabrication cartes chez Transactis, Société Générale peut désormais proposer aux utilisateurs du paiement mobile une carte digitale instantanée.

 

Avant, lors qu’un client mettait sa carte bancaire en opposition suite à une perte ou à un vol, une nouvelle carte lui était adressée sous quelques jours. Il se retrouvait sans moyen de paiement et sans possibilité de retirer des espèces pendant cette période d’attente.

 

Après le lancement d’Apple Pay en 2018, une réflexion a été menée par les équipes de Transactis à la demande de ses clients pour capitaliser sur ce moyen de paiement mobile et développer une solution permettant au porteur de ne pas rester bloqué pendant ces quelques jours.

 

Dorénavant, après une mise en opposition, une nouvelle carte digitale est immédiatement disponible dans le wallet du téléphone. L’utilisateur reçoit alors une notification pour l’informer qu’il peut continuer de régler ses achats en magasin et en ligne avec son smartphone en attendant de recevoir par courrier sa nouvelle carte plastique.

 

 

Transactis traverse la crise sanitaire du COVID-19 sans difficulté particulière et veille à rester au plus près de ses clients. Deux questions à Patrice Galy, Président de Transactis

 

Quelles mesures concrètes avez-vous mises en place pour faire face à la crise sanitaire ?

La crise sanitaire Covid-19 a nécessité une adaptation proactive et rapide des différentes activités de Transactis. Notre priorité a été de protéger l’ensemble de nos collaborateurs ainsi que les prestataires travaillant dans nos équipes et de les doter de moyens pour travailler à distance, de manière sécurisée, lors qu’ils n’en disposaient pas déjà. Grâce à ces mesures rapides, les équipes ont pu toutes être équipées et opérationnelles en moins de deux semaines. Nous avons pu ainsi conserver une qualité de service excellente pour nos clients, et maintenir notre plan de développement de projets 2020. Pendant cette période de télétravail qui se poursuit nous maintenons un lien fort avec nos collaborateurs via des mailings, des webinars, des confcall d’équipes. Le comité de direction se réunit par ailleurs plusieurs fois par semaine via skype depuis plus de 2 mois maintenant, pour piloter de près le bon fonctionnement de l‘entreprise et l’évolution de la situation.

Par ailleurs, Transactis a transformé en quelques jours son centre d’appel «automates DAB/GAB » pour permettre un fonctionnement en télétravail. Cela a nécessité de revoir les modalités de prise d’appels, de communication et d’échanges, en créant notamment des groupements sous Skype. Ce dispositif a permis de conserver une disponibilité de plus de 98% des 13500 automates gérés par Transactis, automates qui durant le confinement étaient particulièrement critiques pour permettre aux bénéficiaires de prestations sociales de venir retirer leur argent. Cette efficacité a été particulièrement saluée par les grandes banques clientes de Transactis (La Banque Postale, Société Générale, Crédit Du Nord).

 

Comment Transactis a-t-elle accompagné ses clients banques depuis le début de la crise ?

Les équipes de Transactis ont été rapidement sollicitées par ses clients sur plusieurs sujets en lien avec la crise sanitaire, comme la distribution des cartes bancaires, l’augmentation du plafond sans contact à 50 euros, l’augmentation des capacités de retrait sur les cartes des personnes les plus fragiles, ou encore l’anticipation juste avant le confinement du réapprovisionnement des DAB-GAB. Transactis a tout mis en oeuvre pour apporter à ses clients de manière agile et efficace des solutions rapides pour traiter les difficultés rencontrées par ses banques clientes et les accompagner au mieux dans cette crise.

La Banque Postale lance son service de paiement instantané en Europe grâce à la solution Transactis

 

La Banque Postale propose désormais à ses clients d’émettre et de recevoir des virements instantanés en euros au sein de toute la zone SEPA en s’appuyant sur une solution intégrée par Transactis.

 

L’accès aux échanges au niveau européen

La Banque Postale, qui propose depuis 2019 l’émission et la réception des virements en Instant Payment sur le territoire national, est aujourd’hui l’une des premières banques françaises à proposer le paiement instantané transfrontalier : elle étend son offre Instant Payment à l’ensemble de la zone SEPA, en émission comme en réception.

Cette solution assure l’échange entre la banque et les CSM (Clearing and Settlement Mechanisms) STET et RT1 de l’EBA Clearing. De plus, elle permet à La Banque Postale d’interroger en temps réel le référentiel européen des établissements bancaires participants pour vérifier au plus tôt la faisabilité des ordres.

 

Une solution réalisée par Transactis

Ce service accessible aux clients de La Banque Postale a été permis grâce à l’intégration de la solution Sopra Banking Software par Transactis. Les deux banques clientes de Transactis – Société Générale et La Banque Postale bénéficient ainsi d’une technologie efficace. « La solution, qui propose des virements instantanés en seulement quelques secondes, ouvre la voie à de nouveaux usages et permettra à nos clients, entreprises et particuliers, une plus grande flexibilité et efficacité dans la gestion de leurs réglements. » souligne Régis Folbaum, directeur des paiements de La Banque Postale.

 

L’instantanéité plébiscitée par les clients

L’utilisation de l’Instant Payment a été accrue par la crise sanitaire avec une augmentation de l’émission de plus de 30% entre le mois de mai et le mois de janvier et de près de 10% au mois de mai par rapport au mois d’avril. L’adoption du paiement instantané en Europe permet à La Banque Postale de relever le défi de la transformation des moyens de paiements et des usages bancaires.

Transactis a 10 ans !

Visuel de l'article

Mercredi 3 octobre, Transactis célébrait ses 10 ans au Musée des Arts Forains avec ses collaborateurs, en présence de ses clients et des deux dirigeants des deux banques fondatrices Société Générale et La Banque Postale, Frédéric Oudéa et Rémy Weber. 

Une soirée dédiée à l’histoire de Transactis, à ses 10 ans de succès de projets monétiques et paiements et à l’engagement de tous ses collaborateurs dans cette formidable aventure humaine. 

L’engagement des directions générales des deux banques, la clarté stratégique, l’implication des métiers, la résilience collective face à la concurrence et aux défis technologiques et la richesse des cultures ont été les clés du succès. 

 

Image in post "transactis 10 ans"

 

Cet anniversaire est aussi celui des 10 ans de partenariat entre Société Générale et La Banque Postale autour des paiements. 

Sa réussite est l’aboutissement d’une confiance renforcée au fil des années. 

 

Merci à Société Générale, à La Banque Postale, à nos autres clients et à nos partenaires pour leur confiance.

Apple Pay : Décollage réussi pour société générale, Boursorama et les équipes de Transactis

Visuel de l'article

Avec le support des équipes SOPRA, Transactis, a accompagné respectivement Société Générale et Boursorama dans la mise en place de la solution Apple Pay (1ère solution de co-badging dans le monde – Visa et CB). Le projet a été lancé à la mi-2016 (cadrage, définition de la solution et mise en œuvre). C’est une nouvelle réussite à ajouter au palmarès de Transactis depuis sa création et qui s’est concrétisé avec le lancement d’Apple Pay en février 2018. Félicitations à toutes les équipes pour ce nouveau succès !

 

 

Apple Pay se démarque avant tout par son côté innovant : c’est une solution novatrice dans le monde des moyens de paiements, basée sur Card Services (échange en temps réel avec les établissements bancaires). C’est aussi un projet complexe : une solution construite au fil de la maturation du besoin client, qui a nécessité une forte mobilisation des équipes Transactis et une adaptabilité et réactivité infaillibles.

Le projet Apple Pay est aussi singulière de par la multiplicité des acteurs qu’il réunit et de par leurs spécificités : Apple, Idemia, Stet, Visa. Des centaines d’acteurs ont été mobilisés après la signature de la clause de confidentialité.

Apple Pay a été lancé avec succès pour tous (SG, APPLE, …) et sans incidents. Il ouvre la voie à Transactis pour de nouvelles étapes et opportunités sur ce marché.

Communiqués de presse

Communiqué de presse du 01 février 2021

LA BANQUE DE FRANCE ET LA CAISSE DES DEPOTS CHOISISSENT TRANSACTIS POUR OPERER LEURS VIREMENTS INSTANTANES

 

Acteur incontournable dans le monde des paiements, Transactis a opéré depuis le lancement de son offre plus de 30 millions d’Instant Payments, et représente à ce jour plus de 30% du marché français.

 

Dans un contexte de contraintes réglementaires et de pression croissante sur les coûts, l’Instant Payment est une véritable révolution technologique nécessitant un investissement lourd pour les établissements financiers.

 

La Banque de France et la Caisse des Dépôts avaient lancé en juillet 2020 un appel d’offre public en groupement d’achat auprès des experts du marché du paiement instantané. Leur objectif est d’offrir à leurs clients respectifs une prestation de service relative à une solution de processing de Paiement Instantané et d’Echange Interbancaire, incluant le filtrage des flux et la lutte contre la fraude.

 

Un partenariat qui s’inscrit dans la durée

 

Grâce à sa plateforme industrielle facilement accessible au travers de ses APIs, Transactis a su répondre à ces enjeux en proposant à la Banque de France et la Caisse des Dépôts une solution performante, très riche fonctionnellement, économique et évolutive, capable de traiter des volumes importants tout en garantissant disponibilité, résilience et sécurité.

 

« Nous sommes particulièrement ravis de compter la Caisse des Dépôts ainsi que la Banque de France parmi nos grands clients et les remercions pour leur confiance. Transactis mettra à leur disposition toute son expertise métier et technique pour faire de leurs projets un succès et pour les conseiller sur leurs futurs besoins », explique Patrice GALY, Président de Transactis.

 

En ayant recours à Transactis, la Banque de France et la Caisse des Dépôts bénéficient d’un partage, entre toutes les grandes banques opérées par Transactis, des investissements sur les projets réglementaires et techniques ainsi que sur les nouveaux produits et services.

 

L’Instant Payment connaît une évolution exponentielle et ouvre la voie à de nouveaux services innovants, il est donc stratégique pour les établissements financiers de faire appel à des experts du marché capables d’accompagner la montée en puissance de l’Instant Payment, mais également le développement de nouveaux services, comme le Request To Pay et plus globalement les réflexions européennes autour de l’EPI (European Payments Initiative).

 

Communiqué de presse du 02 décembre 2019

Image "news"

Les Groupes Société Générale et La Banque postale ont choisi Transactis pour processer leur Instant Payments

 

Depuis le lancement de son offre Instant Payment en décembre 2018, Transactis permet à ses banques clientes d’émettre et de recevoir des virements immédiats en temps réel.

 En 2019, Transactis a traité plus de 6 millions d’Instant Payments (IP) pour Société Générale, La Banque Postale, Boursorama et le Groupe Crédit du Nord, et s’apprête à opérer prochainement Treezor, Ma French Bank et eZyness.

Transactis opère en moyenne 50.000 Instant Payments par jour, avec des pointes à 70.000, et représente à ce jour 35% des volumes en France.

 Connectée au système d’échanges interbancaires français, sa plateforme IP permet d’atteindre en temps réel toutes les banques françaises et à partir de début 2020 les banques européennes.

 Une plateforme « Payment As A Service » complète, avec une intégration facilitée par la mise à disposition d’API.

Spécialisée dans les paiements à forte volumétrie et le processing IT des flux d’opérations en temps réel, la société Transactis propose une offre de services complète et clé en main pour l’accueil, le traitement et l’échange des Instant Payments via un raccordement par API mises à disposition sur son portail.

« Transactis a permis à Société Générale d’être parmi les premières banques à proposer l’Instant Payment en émission sur les différents canaux web et mobiles à ses clients, y compris tout récemment via Paylib entre amis. Société Générale va continuer à s’appuyer sur Transactis pour développer les services autour de l’Instant Payment et en particulier, l’accès aux échanges au niveau européen début 2020 et la proposition de services pour ses clients entreprises », précise Philippe Marquetty, Directeur des Paiements de la Banque de Détail France, Société Générale.

 

Nouvel instrument dans le paysage DSP2, l’Instant Payment ouvre la voie à une stratégie de mutualisation et d’externalisation dans le domaine des flux de paiements.

Dans un contexte contraint sur le plan réglementaire et de pression croissante sur les coûts, l’Instant Payment constitue une révolution technologique nécessitant de lourds investissements pour les banques. Partager ces investissements et les coûts de maintenance deviennent des enjeux majeurs pour la compétitivité des acteurs bancaires.

« Dès fin 2018, La Banque Postale s’est appuyée sur Transactis pour proposer à ses clients, de recevoir des Instant Payments à un tarif compétitif. Grâce à la mutualisation des coûts avec Société Générale pour la construction de cette plateforme Instant Payment, La Banque Postale bénéficie de coûts unitaires réduits et de délais de déploiement avantageux, tout en capitalisant sur l’expertise métier de Transactis en tant que processeur de paiements pour les banques », explique Regis Folbaum, Directeur des Paiements de La Banque Postale.

Processeur reconnu sur le marché, Transactis garantit le bon traitement des Instants Payments de ses clients établissements financiers sur sa plateforme de production grâce à une surveillance en temps réel des traitements, des opérations et des échanges interbancaires. En outre, sa plateforme intègre une solution performante de lutte contre la fraude basée sur des outils du marché ayant fait leurs preuves dans le domaine de la lutte contre la fraude monétique.

Industrielle et éprouvée, capable de traiter des volumes importants en toute sécurité, sa plateforme IP est prête à accueillir de nouveaux clients à la recherche d’une solution performante, économique et évolutive.

Transactis offre aux établissements financiers, quelle que soit leur taille, l’opportunité de répondre au défi de l’Instant Payment, d’être présents et innovants sur le marché des paiements à l’échelle européenne.

Communiqué de presse du 29 mars 2018

Visuel de l'article

 

La Défense, le 29 mars 2018

 

TRANSACTIS POURSUIT SA CROISSANCE DANS LES PAIEMENTS ET S’OUVRE AU MARCHÉ

 

Avec la reprise de la Banque Française du Commerce de l’Océan Indien (BFCOI) sur sa plateforme monétique, après avoir intégré Boursorama (banque 100% digitale) fin 2016, Transactis poursuit sa croissance et assure dorénavant le processing IT de 13 clients banques et établissements financiers.

En parallèle, la nouvelle usine de gestion des flux paiements SEPA, plateforme commune aux groupes Société Générale et La Banque Postale, est en cours de déploiement.

Forte de ces succès commerciaux et opérationnels, Transactis amorce une nouvelle étape de son développement en s’ouvrant au marché pour proposer ses services de processing monétique et flux de paiements aux établissements financiers français et européens.

 

TRANSACTIS PRÉSENTE SON OFFRE INSTANT PAYMENT AUX ÉTABLISSEMENTS FINANCIERS EUROPÉENS

 

Dans cette perspective, l’entreprise a présenté au Pay Forum le 19 mars dernier son offre Instant Payment qui propose des traitements conformes aux exigences de ce nouveau scheme et des services à valeur ajoutée. Moderne et évolutive, celle-ci prévoit les nombreux cas d’usages envisagés avec ce nouveau moyen de paiement (P2P, C2B, B2C ou B2B).

L’Instant Payment devra à la fois fonctionner en temps réel et être en capacité de traiter de gros volumes. Des investissements importants sont donc nécessaires pour répondre à ces exigences ; les banques ou établissements financiers ont intérêt à s’appuyer sur une offre Instant Payment en mode service processing s’ils veulent conserver des coûts compétitifs dans le contexte de la DSP2 et leur capacité à développer de nouvelles offres bancaires.

C’est la raison pour laquelle Transactis propose au marché une plateforme Instant Payment, solution conçue en partenariat avec l’éditeur Sopra Banking Software. En France, Société Générale, le Groupe Crédit du Nord, La Banque Postale et Boursorama ont d’ores et déjà choisi de l’utiliser.

Avec cette offre, Transactis compte conquérir de nouveaux clients et devenir un acteur incontournable du marché des paiements.

 

TRANSACTIS SE DOTE D’UNE NOUVELLE IDENTITÉ VISUELLE POUR PROMOUVOIR SON DÉVELOPPEMENT

 

À l’occasion de son ouverture au marché, Transactis présente sa nouvelle identité visuelle qui incarne à la fois l’élargissement du périmètre de ses services et sa transformation. Ce nouveau logo témoigne de la volonté de l’entreprise de s’inscrire dans une dynamique de développement et d’accompagnement de ses clients actuels et futurs.

 

Contact presse :
Vidharshini Ferelloc
01 42 14 10. 84
vidharshini.ferelloc@transactis.fr

Articles de presse